Le blog de Valentin

Le blog de Valentin

Vaincre l'anxiété sociale

Pourquoi la méditation n’est pas efficace pour réduire l’anxiété ?

Celles et ceux qui me suivent depuis un moment connaissent l’importance que j’accorde d’une part à mes expériences personnelles, d’autre part aux études scientifiques.

Il est difficile de trouver sur internet des informations fiables sur l’efficacité de telle ou telle méthode ou de tel ou tel complément alimentaire. J’ai la chance d’avoir une formation scientifique et de m’intéresser aux publications des chercheurs dans les revues spécialisées. Peut-être que tu es aussi dans ce cas, et je t’encourage à faire de même.

Mais si tu n’as pas le temps, ou si cela ne t’intéresse pas, j’imagine que tu te sens démuni.e face à toutes ces modes du bien-être. J’aimerais que ce blog soit l’occasion de faire passer des informations cliniquement prouvées, quitte à démonter les idées reçues les plus tenaces.

Je n’aurai de cesse de m’indigner contre les charlatans qui vendent leurs méthodes miracles sur internet et notamment sur les groupes Facebook… mais c’est une autre histoire et j’aurai certainement l’occasion d’en reparler dans un prochain article !

À lire aussi...

Comment réduire son stress avec un seul complément alimentaire ?

Lire mon article

Revenons à ce qui nous intéresse aujourd’hui : la méditation. Je sais que beaucoup de mes lecteurs ont essayé la méditation. C’est une technique de relaxation qui est devenue à la mode il y a quelques années avec le développement d’applications mobiles spécialisées.

Depuis que je tiens ce blog, plusieurs lecteurs m'ont demandé de l’aide, car ils ne parvenaient pas à obtenir de résultats satisfaisants avec la méditation. Je me suis donc penché sur le sujet.

1. La méditation ne convient pas aux personnes trop anxieuses

Parmi les quelques méthodes de relaxation qui existent, la méditation est une méthode de relaxation passive. Cela signifie qu’elle demande une grande concentration, sans pour autant aider le patient à obtenir une telle concentration.

De façon générale, une méthode de relaxation passive, comme la méditation, convient bien à un individu peu anxieux. Mais les personnes anxieuses seront beaucoup plus réceptives aux techniques de relaxation actives !

Cela s’explique facilement : il est déjà difficile pour le commun des mortels de se concentrer sur sa seule respiration sans être envahi de pensées parasites. Mais cela devient totalement ingérable pour les personnes anxieuses, qui sont naturellement inquiètes sur de nombreux sujets !

Voici un tableau qui m’a été fourni par un ami psychologue sur les méthodes de relaxation les plus adaptées en fonction de son niveau d’anxiété :

Pas ou peu d’anxiétéRepos, lecture, musique, dessin, etc.
Méditation de pleine conscience
Anxiété +Relaxation Progressive de Jacobson
Méditation de pleine conscience
Exercice physique
Anxiété ++Relaxation Progressive de Jacobson
Exercice physique
Biofeedback
Anxiété +++Relaxation Progressive de Jacobson
Exercice physique
Médicaments

2. La méditation nécessite un entraînement long et régulier

Un des problèmes les plus fréquents que j’ai remarqué avec les personnes pratiquant la méditation est la perte de motivation. La première chose que je leur réponds est : “Ce n’est pas de ta faute”. En effet, il est très difficile de s'astreindre à méditer tous les jours quand les résultats ne sont pas au rendez-vous.

À lire aussi...

Comment réduire son anxiété en 3 semaines grâce à la Relaxation Progressive de Jacobson ?

Lire mon article

Il a été montré que les touts premiers résultats de la méditation apparaissent généralement au bout de 3 à 4 semaines, mais qu’elle doit être poursuivie sur le long-terme pour obtenir des résultats significatifs. Le plus démotivant est que les bienfaits disparaissent au bout de quelques jours dès qu’on arrête de méditer…

3. La méditation pourrait être dangereuse

Méditer pourrait aggraver la dépression et l'anxiété, d’après une méta-analyse publiée dans la revue Acta Psychiatrisa Scandinavica en 2020 et réalisée par les chercheurs de l'Université de Coventry au Royaume-Uni.

En analysant 55 études reconnues par le milieu scientifique sur la méditation, l'équipe a calculé la moyenne des personnes ayant subi des effets indésirables à la suite de cette pratique.

Résultat : 1 personne sur 12 a ressenti des effets indésirables graves, allant de crises de panique à l'aggravation de la dépression ou de l'anxiété, voire même l'apparition de ces symptômes pour la première fois chez certains sujets.

Une autre étude avait déjà pointé du doigt ce phénomène. Dans un sondage en ligne datant de 2019 et réalisé par l'University College de Londres, auquel 1.232 personnes ont répondu, 1/4 des participants à l’enquête qui méditaient régulièrement ont déclaré avoir connu une expérience psychologique “particulièrement désagréable” liée à la méditation, incluant des sentiments de peur et d’angoisse.

Conclusion

Je ne souhaite pas te décourager à méditer. Si tu le fais déjà, que tu es motivé.e et que tu en retires des bienfaits (notamment sur la réduction de l’anxiété), je te conseille de continuer.

En revanche, j’ai souhaité partager avec toi le fait que la méditation n’est pas forcément la méthode de relaxation la plus adaptée à tous.

Heureusement, la méditation n’est pas la seule méthode de relaxation qui existe. La semaine prochaine, je vais te parler d’une autre méthode de relaxation : la Relaxation Progressive de Jacobson. Cette méthode, qui m’a été enseignée par mon psy, a été très efficace pour moi. A la semaine prochaine !

👋 On garde le contact !

Dernière étape pour recevoir chaque semaine un e-mail inspiré de mon combat contre l'anxiété sociale.

Moi non plus, je n'aime pas les spams. Alors promis, je prendrai soin de ton adresse mail et tu pourras te désabonner à n'importe quel moment. A bientôt par e-mail !

Pour aller plus loin...

3 raisons pour lesquelles les anxieux sociaux ne consultent pas
Agoraphobie, TAG, phobie sociale... Quelle est la différence entre les principaux troubles de l’anxiété ?
Comment réduire son stress avec un seul complément alimentaire ?
Note importante : Je ne suis ni médecin ni psychologue, je partage simplement mon expérience personnelle. En cas de problème médical, consulte ton médecin. En cas d'urgence, appelle les secours. Prends soin de toi ❤️