Le blog de Valentin

Le blog de Valentin

Vaincre l'anxiété sociale

Je mange du gluten et du lactose pour ne plus avoir mal au ventre

Je m’étais trompé. J’avais pensé qu’en modifiant mon régime alimentaire, j’allais, comme par magie, ne plus souffrir des maux de ventre qui me gâchaient la vie. Je me suis rendu compte bien plus tard que la magie n’existait pas. Et que le problème était ailleurs.

L'anxiété a de nombreuses répercussions sur la santé. Peut-être que toi aussi tu souffres de problèmes gastriques ou intestinaux. Perso je les collectionnais : douleurs et crampes abdominales, brûlures d’estomac, diarrhées quasiment quotidiennes (pardon pour les détails). J’avais même des symptômes étranges comme un goût de métal dans la bouche ou la bouche carrément sèche.

Je me suis alors tourné vers les gourous de la nutrition, qui fleurissaient sur internet et en librairie. J’ai acheté des dizaines de livres et j’ai essayé autant de régimes alimentaires. J’imagine que tu les connais aussi : le régime sans gluten, le régime sans lactose, le régime sans fodmap, le régime low-carbs, le régime paléo...

Et je ne parle même pas des multiples compléments alimentaires que je me suis ingurgité, à commencer pour les fameux probiotiques...

Le résultat : nul. Après plusieurs années de recherche et d’application stricte, je n’ai vu aucun changement (mis à part un allègement de mon compte bancaire). Certains jours, les douleurs étaient même pires !

Mais grâce à mon psy, j’ai eu la révélation qui a changé ma vie. J’étais dans l’erreur. Il était plus facile pour moi de modifier ce que je mangeais plutôt que de résoudre la véritable cause de ces douleurs : le stress.

Peut-être que toi aussi tu as l’impression d’avoir tout essayé pour te débarrasser de ces maux de ventre qui te pourrissent la vie. Et si cette recherche du régime parfait n’était pas la solution mais au contraire la cause de tes symptômes ? Et si un peu de lâcher-prise n'était pas le meilleur des remèdes ?

Tu ne le sais peut-être pas, mais je suis quelqu’un de très (trop) organisé, je m’étais donc fait des listes d’aliments à bannir et d’autres à privilégier. Et tous les jours je consultais ces listes avant d’aller faire mes courses. Cela avait des répercussions sur mon couple (6 mois sans pâtes, ce n’est pas supportable par tout le monde ^^’), sur ma vie sociale (qui bien que pas très développée, méritait quelques restaurants de temps en temps) et surtout sur mon anxiété.

Avec une telle pression que je me mettais à moi-même, il n’était pas étonnant que mon stress se soit aggravé et mes problèmes gastriques avec.

J’étais empêtré dans un vrai cercle vicieux : j’avais mal au ventre, donc j’essayais de changer mon alimentation, donc je me mettais la pression pour ne pas manger d’aliments « interdits », donc je stressais, donc j’avais mal au ventre. Et c’était reparti pour un tour.

Certes le gluten et le lactose sont difficilement digérés par certaines personnes, d’autres (beaucoup plus rares) en sont même allergiques. Si ton médecin te confirme que tu ne fais pas partie de ces personnes, il n’est pas nécessaire de bannir totalement les pâtes ou le lait, mais simplement de diminuer, quand tu le peux, leur consommation. En effet, c’est seulement lorsque tu atteins un certain seuil de gluten ou de lactose que leur digestion devient difficile.

Magnésium

Cette prise de conscience a changé ma vie. Je suis devenu beaucoup plus souple dans mon alimentation. Et grâce au travail que je fais par ailleurs pour diminuer mon stress, mes maux de ventre ont presque disparu.

Toi aussi, essaie de lâcher prise sur ton alimentation. Plutôt que de t’interdire certains produits, attache-toi à suivre des principes simples :

  • Évite (si possible) les plats industriels et prends du plaisir à cuisiner des produits bruts ;
  • Diminue (un peu) ta consommation de gluten (blé), de lactose (produits laitiers) et de sucre, sans te mettre la pression ;
  • Surtout, prends du temps pour savourer ce que tu manges, n’allume pas la télé et partage ce moment avec tes proches.

Pour recevoir chaque semaine un nouvel article comme celui-ci, abonne-toi à ma newsletter grâce au formulaire ci-dessous.

Tu n’es pas seul.e !

Dernière étape pour recevoir chaque semaine un e-mail inspiré de mon combat contre l'anxiété sociale.

Moi non plus, je n'aime pas les spams. Alors promis, je prendrai soin de ton adresse mail et tu pourras te désabonner quand tu le souhaites. A bientôt par e-mail !

Pour aller plus loin...

Comment réduire son stress avec un seul complément alimentaire ?
Comment s’endormir en moins de 10 minutes quand on souffre d’anxiété ?
Comment j’ai choisi mon psy ?
Note importante : Je ne suis ni médecin ni psychologue, je partage simplement mon expérience personnelle. En cas de problème médical, vas voir ton médecin. En cas d'urgence, appelle les secours. Prends soin de toi ❤️