Le blog de Valentin

Le blog de Valentin

Vaincre l'anxiété sociale

Comment j’ai choisi mon psy ?

Il y a quelques années, j’étais dévasté. Mon état physique était mauvais et mon médecin traitant ne trouvait aucune solution pour soulager efficacement mes migraines, maux de ventre et crises de panique.

J’ai toujours été stressé. Je disais toujours : « C’est dans ma nature ! ». Mais je n’avais pas pris conscience que cette anxiété était en train de ruiner ma santé.

Après m’avoir proposé du Xanax, un anxiolytique que j’ai refusé, mon médecin m’a simplement suggéré : « Et si vous alliez voir un psy ? ». Le cheminement a été long. Mais un jour j’ai finalement sauté le pas, sans savoir à quoi m’attendre. Ce jour a changé ma vie.

Aujourd’hui, le chemin est encore long, mais je vais mieux. Je me suis donné pour mission de partager avec la communauté des anxieux sociaux ce qui a réellement marché pour moi.

Mais peut-être que tu as du mal à appliquer tous les conseils que je donne sur ce blog. Ou peut-être que ces conseils ne s’adaptent simplement pas à ta situation personnelle. Il te sera alors nécessaire de solliciter toi aussi l’aide d’un psy pour traiter ton anxiété sociale et enfin aller mieux.

Magnésium

Des milliers de psychologues exercent en France et parfois on a même le choix entre une dizaine de psy autour de chez soi quand on habite une grande ville. Dans ces conditions, comment faire le bon choix ? J’aimerais partager avec toi les critères que je me suis fixé lorsque j'ai choisi mon psy.

1. Le diplôme : Comment choisir entre psychologue, psychiatre, psychothérapeute et psychanalyste ?

Il était primordial que mon psy soit diplômé. Cela me permettait d’éviter les charlatans et les séances inefficaces.

En France, n’importe qui peut se prétendre psychothérapeute. Seuls les psychologues et les psychiatres sont diplômés par l’Etat. Les psychologues détiennent un master en psychologie. Quant aux psychiatres, ce sont des médecins qui se sont spécialisés en psychiatrie. Vérifie sur internet ou sur la plaque professionnelle du thérapeute que l’un de ces titres est mentionné.

Je ne dis pas que les psychothérapeutes sont incompétents, loin de là, mais simplement qu’il n’est pas possible de savoir de manière fiable et sûre qu’ils ont reçu une formation qualifiante.

Si le praticien exerce à l’hôpital en plus de son activité libérale, c’est une bonne chose. Cela signifie qu’il est reconnu par ses collègues et qu’il est à jour sur les méthodes de psychologie clinique.

2. La méthode : Les thérapies comportementales et cognitives

Psychologue ou psychiatre ? Même si les médicaments peuvent être utiles dans certains cas, mon expérience et les études scientifiques prouvent que le plus important est de suivre une thérapie adaptée. Pour cette raison, je te déconseillerais la consultation d’un psychiatre, sauf si ton anxiété est sévère. Cependant, seuls les psychiatres sont pris en charge par la sécurité sociale. Cette décision sera donc principalement fonction de ton budget.

Il existe des dizaines de méthodes de psychothérapie différentes. De nombreuses études ayant démontré l’efficacité des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) pour soigner l’anxiété sociale, je me suis tourné vers un psychologue formé à cette méthode.

3. La notoriété : Star ou psy ?

Après quelques recherches sur internet, je me suis vite rendu compte que de nombreux psy mettent en avant leurs publications, leurs interviews ou leurs participations dans les média. Or je ne cherchais pas une célébrité, mais un psy accessible et efficace. Je me suis donc limité aux praticiens qui se présentaient de manière simple et humble.

4. Le confort : Simplifie-toi la vie

Consulter un psy demande des efforts. Des efforts émotionnels (j’y reviendrai plus tard), des efforts financiers (à Paris la consultation tourne autour de 70 €) et des efforts en temps. Alors autant ne pas s’ajouter de contraintes inutiles.

J’ai limité ma recherche à deux zones géographiques : autour de chez moi et autour de mon lieu de travail. Si tu habites en ville comme moi, tu peux faire en sorte de pouvoir t’y rendre à pieds. J’ai également sélectionné des praticiens qui proposent la prise de rdv par internet (par exemple avec Doctolib).

5. Le feeling : Lance-toi !

Finalement, quoi de mieux que de pratiquer une séance pour se faire sa propre idée ? Il est important de ne pas changer de psy trop souvent car une relation de confiance peut prendre du temps à s’installer. Mais avec une séance, tu pourras déjà répondre aux questions suivantes : M’a-t-il mis à l’aise ? M’a-t-il écouté ? Propose-t-il une démarche qui me convient ?

Pour recevoir chaque semaine un nouvel article comme celui-ci, abonne-toi à ma newsletter grâce au formulaire ci-dessous.

Tu n’es pas seul.e !

Dernière étape pour recevoir chaque semaine un e-mail inspiré de mon combat contre l'anxiété sociale.

Moi non plus, je n'aime pas les spams. Alors promis, je prendrai soin de ton adresse mail et tu pourras te désabonner quand tu le souhaites. A bientôt par e-mail !

Pour aller plus loin...

Coronavirus : Je regrette déjà le confinement
Note importante : Je ne suis ni médecin ni psychologue, je partage simplement mon expérience personnelle. En cas de problème médical, vas voir ton médecin. En cas d'urgence, appelle les secours. Prends soin de toi ❤️